Grippe aviaire : Sérignan s'équipe

Publié le par RR

Grippe aviaire : SERIGNAN S'ÉQUIPE

( logo actif  un clic dessus ouvre la source pour visionner le reportage)


Une petite ville de l'Hérault achète des masques de protection - au cas où...

Claude STEPHANE
Publié le 07/10 à 15:27

la ville de Sérignan a acheté 14.000 masques de protection

La petite ville de Sérignan, près de Béziers (Hérault), vient d'acquérir 14.000 masques de protection afin de faire face à une éventuelle épidémie de grippe aviaire. Le maire (sans étiquette) de Sérignan, André Gélis, a pris très au sérieux l'avertissement de l'organisation de l'Onu pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) qui "dès fin août, alertait l'Europe sur les risques d'arrivée de cette grippe par le biais des migrateurs venant de Sibérie", a souligné la ville dans un communiqué. Ainsi, cette commune de 7.000 habitants, située à 10 km de Béziers, vient de recevoir, pour un montant de 9.200 euros, un lot de 14.000 masques d'un fabricant français recommandé par le ministère de la Santé, qu'elle va stocker dans un bâtiment municipal. "Ce sont des masques qui filtrent 96% des particules de l'air et peuvent servir dans le cas de risques bactériologiques ou chimiques", a expliqué Stéphane Duplan, directeur général des services municipaux. Mais Sérignan ne compte pas en rester là: cet achat fait partie d'un plan en cours de réflexion élaboré par ses services, qui ont envisagé "plusieurs scenarii, du plus optimiste au plus pessimiste", en cas d'épidémie. Ce plan doit être présenté au prochain conseil municipal début novembre. La ville fait valoir qu'"en cas de pénétration élevée de la pandémie - 30 à 50% - outre le secteur privé, de nombreux services publics ne pourraient plus maintenir leurs activités habituelles, voire seraient complètement fermés". Sérignan envisage même "des permanences en mairie et des visites régulières auprès des populations les plus exposées", affirmant appliquer par ces initiatives "le principe de précaution, dans un esprit de prévention".

( Merci à peregrina touque pour l'info )

 

si vous cliquez sur le logo de France 3 vous pourrez visionner un autre reportage intéressant sur le CHU de TOULOUSE

Publié dans Santé

Commenter cet article

ryback 12/10/2005 21:10

Bonjour.
Vraiment un exemple d'application du risque de précaution. certains peuvent estimer que cette dépense peut prêter à sourire, mais dans un risque qui est prévisible, les mesures de protection doivent également être prévisibles.
Bravo pour cette information.
A bientôt.