Grippe aviaire OMS vs FAO ?

Publié le par RR

Grippe aviaire
 
Des désaccords  sur l’approche stratégique de la bataille à mener dans les campagnes ou dans les villes ?
 
Des désaccords  sur l’approche stratégique en visant une lutte sur des sujets à plumes ou des sujets à poils ?
 
Ou assistons-nous à une bataille avant la bataille pour des budgets… ?
 
OMS vs FAO ?
 
« Grippe aviaire
Trop d'argent consacré aux traitements humains
AFP
Mis en ligne le 31/08/2005 sur la LIBRE
- - - - - - - - - - - 
Les scientifiques redoutent une mutation du virus qui le rendrait transmissible d'homme à homme et pourrait déclencher une épidémie mondiale.
 
L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a appelé mercredi la communauté internationale à lutter davantage contre la grippe aviaire à la source, c'est-à-dire chez les volailles, plutôt que de consacrer "des sommes considérables" à la recherche de vaccins ou d'anti-viraux pour les humains.
 
"Aussi longtemps que le virus H5N1 sera présent chez les volailles, il continuera de menacer les êtres humains", a expliqué Joseph Domenech, vétérinaire en chef à la FAO, au cours d'une conférence de presse à Rome, où l'organisation a son siège.
 
L'organisation a rappelé que le virus pourrait se déplacer avec les prochaines migrations d'oiseaux sauvages et que les zones les plus à risque dans l'immédiat sont le Moyen-Orient, l'Europe du sud-est, l'Afrique de l'est et l'Afrique du nord.
 
"Des sommes considérables ont été investies afin de chercher des traitements pour les humains ou pour stocker des anti-viraux au lieu de concentrer les efforts à la source, c'est-à-dire sur les animaux", a-t-il ajouté.
 
"Sur les 100 millions de dollars nécessaires pour développer une stratégie globale de contrôle du virus en Asie, les pays développés n'ont fourni que 25 millions de dollars", a pour sa part déploré Samuel Jutzi, chef du département "production et santé animales" à la FAO.
 
Le virus H5N1, qui s'est développé cet été chez les volailles en Russie et au Kazakhstan, a tué au moins 60 personnes en Asie du sud-est depuis 2003.
 
"Plus de 140 millions de volatiles sont morts ou ont été abattus dans le cadre des efforts visant à circonscrire les épizooties", précise la FAO.
 
La grippe aviaire a été jusqu'ici transmise à l'homme par le contact de volailles infectées, via des secrétions respiratoires ou des déjections d'animaux.
 
Mais les scientifiques redoutent une mutation du virus qui le rendrait transmissible d'homme à homme et pourrait déclencher une épidémie mondiale »
 

Publié dans Santé

Commenter cet article

Le Drakkar Bleu Noir 16/09/2005 21:17

Chère Peregrina Touque
j'avais éffectivement fait le rapprochement entre votre commentaire sur agoravox et la demande de ryback ( blogInfluenza H5N1 en lien sur ce blog).

En confirmation sur votre commentaire posté sur ci dessus sur le Drakkar,
il faut être d'autant plus prudent avec l'effet annonce rassurante et le coté bouclier romain qu'on lui attribue que son efficacité sur les enfants et les personnes agées est à démontrer, ce qui est génant pour traiter des catégories de population plutôt sensibles aux virus grippaux .
voir l'article de l'InVS ( modélisation sur ce blog)

et cet article
http://www.ciminfo.org/bulletin/2000-vol1-num9.pdf

Bien Cordialement
RR sur Le Drakkar Bleu Noir

peregrina touque 16/09/2005 19:48

Si c'est de mon post dont parle ryback, je n'ai pas parlé de placebo.
Par contre, je crois que ce médicament ne nous serait pas d'une grande aide en cas de pandémie. Pour qu'il soit peut-être efficace, il faudrait le prendre avant les symptomes et pendant une longue durée (jusqu'à la fin de l'attaque de grippe)cf l'étude faite ds une maison de retraite au canada : http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/ccdr-rmtc/01vol27/rm2705fa.html
et voir aussi l'étude : http://www.minerva-ebm.be/articles/fr/2005/2-2005/2-2005_inhibiteurs.htm
Je crois plutot que c'est un vrai médicament avec des effets très trés modérés, qui n'a absolument pas fait ses preuves et au sujet duquel les médecins que je connais ricane un petit peu. (il y en a des wagons de médicaments pas tres efficaces mais qui rapportent pleins de sous au labo)
C'est le côté dangereux de l'annonce qui m'inquiete car il ne faudrait pas que les gens pensent pouvoir être guéris par ce médicament et qu'ils en oublient la prévention bcp plus efficace.
Interressant aussi : http://www.who.int/wer/2004/en/wer7907.pdf
Cordialement.

ryback 14/09/2005 19:45

Re bonjour, le précédant post est parti come une flèche, sensible c'te matériel ;-)))))
Très bon article (comme d'ordinaire). c'est vrai que depuis quelques semaines on se demande si nous ne sommes pas en face d'une histoire de gros sous au mépris d'une efficacité. Tenez, au fait, avez vous vu dans vos surfs un article ou des propos indiquant que le tamiflu ne peut rien contre le H5N1. Ce commentaire m'a été posté et mis à part que le tamiflu entraine une diminution et la durée de ce virus, c'est vrai qu'il ne s'agit pas du remède mais de dire qu'il s'agit d' un placebo, je suis un peu surpris.