France en Europe...suites

Publié le par RR

Deux articles récents à lire ou relire sur l'EUROPE et la FRANCE

Le premier publié par MARIANNE  et le second publié par le Monde diplomatique.

Article publié par MARIANNE 

Hakim El Karoui : «L'Europe est le continent le plus libéral du monde»

Hakim El Karoui, ancienne plume de Jean Pierre Raffarin et membre du très libéral club Dialogue et Initiatives, publie L'avenir d'une exception, un essai ou il dénonce les excès du libre échangisme européen.

Marianne2007.info : Vous passez pour un libéral et vous dénoncez aujourd'hui le « libre-échangisme de Bruxelles ». Que s'est-il passé ?
Hakim El Karoui : Je suis pragmatique. Compte tenu de l'ouverture des frontières, la France est engagée dans une course à la compétitivité qui rend impossible une augmentation du Smic et qui implique de réformer les comptes sociaux. Aujourd'hui, l'Europe est le continent le plus libéral du monde. Si vous faites du protectionnisme national, cela donne une rente de situation et les libéraux ont raison de dire que c'est mauvais. Mais si on ouvre l'économie à tout va comme le fait Bruxelles, c'est la course à la compétitivité avec des pays qui n'ont pas les mêmes règles que nous. Le postulat libéral qui affirme que les Chinois vont s'enrichir et que cela créera un immense marché ne fonctionne pas.

Pourtant les délocalisations ne se font pas que vers la Chine, les usines partent aussi en Europe de l'Est, quelle différence ?
L'Europe de l'Est, comme le Portugal ou l'Espagne au début des années 80, bénéficient d'aides et de règles communes qui vont lui permettre de se développer. Avec un salarié hongrois, le différentiel est de 1 à 5, avec un salaire chinois le différentiel est de 1 à 40. Le vrai problème des délocalisations, ne se pose pas tant en terme de pertes d'emplois, que de pression sur les salaires. Pour moi, il faut un contingentement sur chaque type de marchandise, comme l'avait instauré Margaret Thatcher dans les années 80, pour protéger les salariés des pays qui ont des coûts de main d'œuvre élevés.

Vous souhaitez revenir au protectionnisme ?
Je souhaite que les échanges commerciaux s'organisent par zones. Nous assistons à une troisième mondialisation, c'est une mondialisation utlra-libérale et multilatérale avec l'irruption des pays émergents (Brésil, Chine, Inde). Or on constate que les dogmes du libéralisme sont battus en brèche. Les pays sont censés se spécialiser là où ils sont les meilleurs pour gagner. On voit bien que le Chine est tout sauf spécialisée, elle fabrique de tout, des jouets, des médicaments de l'électronique, ce qui ne l'empêche de gagner des parts de marchés. Les salaires sont censés augmenter, nous dit-on. En réalité, les Chinois ont des armées de réserves de paysans-migrants prêts à tout pour travailler ce qui provoque une stagnation des salaires. Dernier argument, l'avantage consommateur : l'ouverture du marché européen au textile chinois a provoqué une baisse des prix comprise entre 2% et 4%. C'est ridicule et cela prouve bien que les marges augmentent pour les distributeurs mais ne vont pas chez le consommateur.

Article publié par LE MONDE DIPLOMATIQUE

La France hors du consensus européen

Par petites touches, des thématiques à forte dimension européenne, mais pas assumées comme telles, font irruption dans le débat électoral français. S’ils vont au bout de leur logique, les candidats qui les introduisent devraient être amenés à remettre en question les fondements idéologiques des traités existants. Paroles en l’air ou engagements fermes ?

la suite de cet article:

http://www.monde-diplomatique.fr/2007/01/CASSEN/14328#nb3 

l'article de MARIANNE

http://www.marianne2007.info/Hakim-El-Karoui-L-Europe-est-le-continent-le-plus-liberal-du-monde-_a95.html

Publié dans Europe

Commenter cet article