Point de vue de mon refuge

Publié le par RR

..." la lecture, pour commencer, est une compagnie. Dans la solitude et l’oisiveté, le livre vient inscrire une présence : il apporte avec lui un monde, des paysages, des personnages, des voix, des affections et des pensées. Il remplit le vide, il fait oublier l’isolement. Il est, comme l’observait Victor Hugo dans Notre Dame de Paris l’instrument “le plus simple, le plus commode, le plus praticable à tous”. J’ai envie d’ajouter “le plus fidèle”, car le livre ne trahit pas, il ne tombe pas en panne, sauf si vous manquez de désir à son endroit. Il ne vous laisse pas tomber, il reste disponible, il suffit de l’ouvrir pour que la conversation s’engage silencieusement et que l’isolement soit rompu."...

l'"Eloge de la lecture" de Jean Michel MAULPOIX dont le texte ci dessus est un extrait ,  est à lire à cette adresse :

http://www.maulpoix.net/elogelecture.htm

 

Publié dans Europe

Commenter cet article

MCR 14/02/2007 15:43

comment ne pas aimer "cet éloge de la lecture" ? c'est tellement vrai, tellement bien écrit ! merci d'avoir découvert ce texte et de l'avoir partagé ! avec toute ma tendresse.

Julie 27/01/2007 11:58

Comment ne pas réagir...