Colloque : management des risques en soin

Publié le par RR

Le management des risques en soin :

passage de l’obscurité à la transparence

5ème CONGRES

Association Française des Gestionnaires de Risques Sanitaires

Pensez à vous inscrire  au 5ème congrès de l’afgris 

19 et 20 octobre à PARIS

Le colloque se déroule à la Bourse du travail – rue Génin – 93200 Saint-Denis

Le programme et la fiche d'inscription à l'adresse :

http://www.afgris.asso.univ-paris7.fr/congres/2006prgm.pdf

le site de l'association :

http://www.afgris.asso.univ-paris7.fr/

En quelques années, la politique de sécurité routière a obtenu une réduction drastique des accidents de la route. L ’hôpital peut-il s’en inspirer pour réduire ses propres accidents de soins ? Ce parallélisme peut paraître incongru mais c’est en adaptant et en s’appropriant des outils déjà éprouvés que le milieu sanitaire réussira le passage de l’obscurité à la transparence en matière de gestion des risques.


De nombreuses questions actuelles et concrètes sont abordées au fil des exposés et débats :

> des chercheurs dressent un état des lieux critique de la sécurité du circuit du médicament à l’hôpital et expliquent ce qu’en pensent les décideurs ;

> à l’heure du dossier médical partagé et des cartes vitales avec photographie, l’identitovigilance est une des réponses du personnel soignant pour prévenir les dysfonctionnements liés à l’identification des patients ;

> selon les recommandations d'organisation des soins élaborées par le gouvernement en 2006, des spécialistes de la gestion de crise détaillent comment se préparer à une pandémie grippale ou grippe aviaire ;

> dans un contexte de judiciarisation accrue de la médecine, le responsable médical d'une compagnie d'assurance analyse les actions de justice liées aux activités des blocs opératoires et en évalue lesimplications, en particulier pour le corps médical.


Alain Desroches exerce son talent de pédagogue attitré de l’Ecole Centrale de Paris pour rendre limpides les sources pour l’identification des risques. En se centrant sur les maternités, Emile Papiernick soulève les limites de la démarche mortalité / morbidité, thème prolongé par un atelier pratique sur les comités de morbidité mortalité. En raison de son antériorité en matière de gestion des risques, le champ de l’anesthésie a le recul suffisant pour élaborer un management de prévention des risques. Autre spécialité où est présentée une analyse comparée des événements : la radiothérapie. Cette année l’Espagne est invitée en la personne du président de l’association Aegris, homologue ibérique de l’Afgris. José Maria Ruiz Ortega présente les apports de la gestion des risques sanitaires en Espagne (assurabilité, sinistralité…).


Enfin les directeurs d’établissements et gestionnaires de risques sont interpellés sur les pratiques professionnelles :

- Par l’exemple du CHU d’Angers où se met en place un management intégré des risques

- Par un représentant de l’HAS qui resitue l’évaluation des pratiques professionnelles (EPP) comme mode d’entrée dans le management des risques.

- Lors d’une table ronde sur l’aide à apporter à un établissement pour aller vers plus de transparence. "

 

Publié dans Santé

Commenter cet article