Mondialisation des échanges

Publié le par RR

Mondialisation des échanges,

 nouvelle forme d'esclavage économique

Oyez, braves gens, oyez

"Plus c’est gros, plus ça marche !

.

Avec la mondialisation des échanges, on a développé une nouvelle forme d’esclavage économique des masses laborieuses au plus grand profit des puissants de ce monde. A l’insu de tous, ce qui n’est pas une mince performance !

En matière d'échanges internationaux, il existe une règle fondamentale que les initiés ne peuvent ignorer, mais dont ils ne veulent pas tirer les conséquences.

Quand il y a un exportateur dans un pays, il y a un importateur dans un autre pays, et comme la valeur de l'échange est la même pour les deux parties, on peut avancer qu'à l'échelle de la planète, les exportations sont égales aux importations, ce qui veut dire en clair que l’exportation des uns ne peut pas se réaliser sans l’importation des autres...."

.

la suite de cet article à l'adresse :

http://www.bayard-macroeconomie.com/articlesdepresse_mondialisation.htm

le sommaire du site de l'auteur :

http://www.bayard-macroeconomie.com/macro.pdf.htm

le site de l'auteur :

 http://www.bayard-macroeconomie.com/macroeconomie.htm

Publié dans Economie

Commenter cet article