Enquête sur l'état des lieux de la permanence des soins en janvier 2006

Publié le par RR

Pour la troisième année consécutive, le Conseil National de l’Ordre des Médecins a entrepris une enquête nationale sur la permanence des soins assurée par les médecins généralistes et les modalités de son organisation.
 
L’année 2005 a été marquée par la parution du 
décret du 7 avril 2005   permettant notamment de moduler les horaires de la permanence des soins et de définir une sur-sectorisation .
 
L’avenant n° 4 à la Convention nationale des médecins libéraux a mis en place des modalités de rémunérations spécifiques pour les médecins régulateurs et effecteurs sur lesquelles le Conseil National de l’Ordre des Médecins s’est également prononcé (le 
2 juin et le 22 septembre  2005)
 
Il est donc particulièrement intéressant de faire un état des lieux mettant en lumière l’impact de ces textes.
 
De façon plus prospective, cette enquête nationale permet d’étayer les priorités et propositions qui sont les nôtres en matière de permanence des soins et que nous avons développées dans un 
courrier adressé au ministère de la Santé   le 27 janvier 2006 .
 
Cette enquête 2006 démontre une nouvelle fois que, malgré les difficultés, les médecins ont assumé vis-à-vis de la population leurs responsabilités sur l’ensemble du territoire national.
 
En amont, les conseils départementaux ont réussi à faire valoir auprès des Préfets, dans une grande majorité de situations, la nécessité de mettre en œuvre des solutions adaptées aux situations locales.
 
Dans quelques départements où tel ne fut pas le cas, la crispation des médecins et leur démobilisation illustrent l’importance du rôle de ces conseils départementaux.

 l'enquête, un PDF de 33 (!;-) pages

 

Publié dans Santé

Commenter cet article