La progressivité des charges patronales sur les salaires

Publié le par RR

La fin
des exonérations
sur les bas salaires ?
.
YANNICK L’HORTY
EPEE-Université d’Évry-Val d’Essonne et CEE
.
( Note sur le Drakkar Bleu Noir : Un autre titre possible pour cet article eût été :
" La progressivité des charges patronales sur les salaires "…)
 
.
Pour limiter l’instabilité des dispositifs d’exonération de charges patronales sur les bas salaires, il a été envisagé dans le cadre des débats parlementaires autour de la loi de finances pour 2006 de les intégrer dans le barème des cotisations sociales. Une telle réforme marquerait la fin des exonérations et le début de la progressivité des prélèvements sociaux.
Des cotisations sociales progressives, à l’image de l’impôt sur le revenu, auraient sans doute des effets positifs sur l’emploi, mais risquent de freiner les hausses de salaires. Derrière le choix d’un barème de cotisations sociales, il y a un arbitrage entre la quantité des emplois et leur qualité, au sens des perspectives que ces emplois ouvrent en matière de carrière salariale. Cet arbitrage n’est pas seulement un problème économique, c’est aussi une question politique.
par un clic vous télégchargerez le numéro 25 du CEE A lire dans LE 4 PAGES DU CENTRE D’ÉTUDES DE L’EMPLOI, N°25, JANVIER 2006
.
 Pour mémoire du même auteur le N°24 du 4 PAGES DU CENTRE D’ÉTUDES DE L’EMPLOI est titré : Dix ans d’évaluation des exonérations sur les bas salaires.
source : le site du CEE

 

Publié dans Economie

Commenter cet article