Alzheimer: découverte importante à Genève (chercheurs)

Publié le par RR

Alzheimer: découverte importante à Genève (chercheurs)
AFP 18.11.05 | 19h02
 
 
Les chercheurs de l'Université de Genève ont identifié le type de globules blancs qui attaque et tue les neurones malades chez une personne souffrant d'Alzheimer, une découverte fondamentale pour la recherche, ont-ils estimé vendredi.
 
L'équipe du professeur Karl-Heinz Krause est parvenue à démontrer comment la microglie, qui a pour rôle de tuer les bactéries en cas d'infection, se tourne, en situation non inflammatoire, contre les neurones présentant les signes caractéristiques de la maladie d'Alzheimer, a expliqué l'Université de Genève.
 
 
La microglie tue grâce à une enzyme appelée NOX2, qui produit des radicaux libres auxquels sont sensibles les neurones atteints par Alzheimer, selon les chercheurs. Leurs travaux seront publiés d'ici la fin de l'année dans la revue internationale Neurobiology of Aging.
 
Cette attaque du neurone malade et sa destruction ont été reconstituées en laboratoire à partir d'une lignée humaine de cellules neuronales.
 
L'espoir d'un développement thérapeutique à plus ou moins court terme existe, a relevé l'Université de Genève, précisant qu'un prototype de médicament pourrait être prêt dans un ou deux ans. Objectif : bloquer ces globules blancs tueurs de neurones, selon l'université.
 
La maladie d'Alzheimer est une maladie neuro-dégénérative incurable qui s'aggrave progressivement. La mémoire, les facultés intellectuelles se détériorent, entraînant des difficultés de plus en plus importantes dans la vie quotidienne. La maladie se déclare à un âge moyen de 75 à 80 ans, et elle se développe ensuite environ pendant cinq ans.
 
La maladie touche 25 millions de personnes dans le monde, dont 4,5 millions aux Etats-Unis, un chiffre qui pourrait monter à 14 millions d'ici 2050.

Publié dans Santé

Commenter cet article

anne 19/11/2005 00:57

c'est super ca...